Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 3e > Mon arrondissement > Balades dans le 3e > Deux femmes à l’honneur

Deux femmes à l’honneur

Deux espaces verts du quartier honorés d’une présence féminine.

Léonor Fini 1936/© Photo Carl Van Vechten

Léonor Fini et Pauline Roland viennent respectivement ajouter leur nom au jardin de l'hôtel Salé (musée Picasso) et au square Saint-Gilles Grand Veneur. L'occasion de (re)découvrir l'histoire et le parcours de deux fortes personnalités qui ont marqué leur temps.

Artiste peintre d'origine argentino-italienne, Léonor Fini (1908-1996) immigre à Paris dans les années 1930. Son installation dans la capitale la conduit à fréquenter le groupe des Surréalistes (Chirico, Eluard, Dali, Ernst). Célèbre pour ses tableaux de chats ou encore pour ses représentations féminines, elle exerce son talent dans bien d'autres domaines. Passionnée par la littérature, la poésie et le théâtre, elle illustre de nombreux ouvrages et participe à la conception de décors et de costumes.

 

null

 

 

Féministe socialiste française du 19e siècle, proche des idées sociales de Saint-Simon, Pauline Roland (1804-1852) a défendu tout au long de sa vie la condition féminine et l'égalité entre les sexes. Accusée d'avoir soutenu la révolte populaire ayant secoué la France suite au coup d'Etat de L-N Bonaparte (en décembre 1851), elle sera condamnée. Déportée en Algérie, elle obtiendra une libération anticipée grâce à George Sand mais les conditions de détention auront raison d'elle. « Elle ne connaissait ni l'orgueil ni la haine ; Elle aimait ; elle était pauvre, simple et sereine » écrira Hugo un an après sa mort dans Les Châtiments.