Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 3e > Mon arrondissement > Balades dans le 3e > La statue de la République

La statue de la République

La célèbre statue n’a pas toujours été le monument de la place de la République.

A l’époque où la place se nommait « place du Château d’Eau », c’était la Fontaine aux Lions (actuellement transférée place Félix Éboué) qui l’ornait. C’est donc la statue qui donna son nom à l’actuelle place de la République, en 1879.

Après la longue période de l’Empire et du règne de Napoléon III, la IIIème République est proclamée en 1870. Cet événement est vécu comme une réelle avancée démocratique. Afin d’affirmer cette fierté collective, un concours public est organisé afin de représenter la République par un monument, et de rebaptiser la place. Le concours est remporté par les frères Morice, et c’est Jean-François Soitoux, lauréat du concours de sculpture, qui est chargé d’exécuter la version monumentale de l’allégorie.

Le projet proposé fut donc une statue de 9,50 mètres sur un soubassement de 15,50 mètres. La statue principale, faite de bronze, comporte des symboles républicains forts. Elle tend par exemple un rameau d’olivier de la main droite, symbole de paix, de réconciliation, mais aussi de force et de fidélité. Elle porte le bonnet phrygien, symbole de la Révolution, du civisme et de la liberté. Elle s’appuie, de son bras gauche, sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Trois femmes représentant la Liberté, l’Egalité et la Fraternité se tiennent autour de la République, tandis qu’au pied du monument, un lion de bronze est couché à côté d’une urne symbolisant le suffrage universel.

La symbolique très forte de ce monument confère donc à la place de la République une dimension nationale et citoyenne. Rien d’étonnant à ce que cette place soit un lieu de rendez-vous social et populaire.