Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 3e > Mon arrondissement > Balades dans le 3e > Du drame et des tripes

Du drame et des tripes

"Sur le boulevard du crime, pour voir la pantomime, ce soir on se bouscule", chante Piaf en 1960.

Boulevard du Crime…Inquiétante appellation donnée au 18e siècle à notre actuel boulevard du Temple.

Non pas qu’il y eut dans le secteur une criminalité particulière (encore que…) mais bien parce que sur scène s’y jouaient des drames sanglants.
Pas moins de 6000 morts chaque soir ! Le public, amateur de frissons, toujours du côté du voyou, en redemandait, aussi nombreux sur cette artère à venir au théâtre que dans tous les théâtres de Paris aujourd’hui.

À l’époque, le boulevard du Temple est la porte des champs : le côté pair est la frontière du Paris urbain et n’est que prés et jardins. C’est ce qui explique le nivellement et les marches que l’on voit sur le trottoir du côté impair, au pied du Théâtre Déjazet, seul rescapé des 52 salles concentrées sur les 200 m du boulevard du Crime.


Tout commence par des baraques en bois qui s’installent entre 1767 et 1775. À l’approche de la Révolution, le théâtre se libère. Avant cela, seule la Comédie Française est autorisée à jouer par décret royal. Les autres troupes sont muselées, cantonnées à la pantomime. Mais l’époque du théâtre populaire jouissif et florissant se soldera par la destruction pure et simple de ces salles dans le cadre du percement de la place de la République. La politique sécuritaire d’Haussmann est de créer de grandes artères afin d’éviter que les autorités ne tombent dans les embuscades des rues étroites, les « coupe-jarrets ». Leçon tirée des émeutes de 1848.
Le théâtre Déjazet est toujours là, témoin vivant d’une époque révolue, fier de cet héritage et du parfum sulfureux de contestation et de liberté qui flottait alors.

La rédaction remercie Jean Bouquin, directeur du Théâtre Déjazet.



crédit photo: Honoré Daumier