Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 3e > Mon arrondissement > Balades dans le 3e > Le square Emile Chautemps

Le square Emile Chautemps

La création du square Emile-Chautemps (ex-square des Arts-et-Métiers) fut décidée par un arrêté du 23 août 1858, à l'occasion des grands travaux entrepris par Napoléon et le baron Haussmann. Faisant suite au percement du boulevard de Sébastopol, quatre ans plus tôt, l'aménagement du jardin entraîna la destruction d'un îlot de maisons et l'ouverture des rues Salomon-de-Caus et Papin.

Le square jouxte le Conservatoire National des Arts-et-Métiers (le CNAM) et l'ancien théâtre de la Gaîté Lyrique (fermée depuis 10 ans malgré près de 2 millions de frais annuel de gardiennage à la charge des contribuables parisiens). Il est clos par une balustrade ajourée, en pierre de Saint-Ylie. Dans l'esprit des jardins à la française, il joue sur la symétrie avec des allées régulières de marronniers et ses deux bassins ovales, ornés de groupes en bronze avec, à gauche, en regardant la façade du conservatoire, l'Agriculture et l'Industrie, de Gumery, et à droite Mercure et la Musique. Ces bronzes, exécutés en 1860, furent conçus par Davioud. La colonne centrale élevée à la gloire de l'armée française est en granit de Jura. Sur le socle figurent quatre grandes victoires : Alma (1854), Inkermann (1854), Tchernaïa (1855) et Sébastopol. Depuis 1987, un buste de Marc Seguin par Costa Spourdos, orne également le square.

Par ailleurs, le square est équipé d'une aire de jeux et d'un vestiaire pour les boulistes, d'un bac à sable et de structures de jeux pour les enfants. Cet espace vert, comme l'ensemble de ceux de moins d'un hectare de l'arrondissement, est sous la responsabilité de la Mairie du 3e.