Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 3e > Mon arrondissement > Balades dans le 3e > Le théâtre de la Gaîté Lyrique

Le théâtre de la Gaîté Lyrique

Bâti en 1861, ce théâtre porte à ses débuts le nom de "théâtre du Prince impérial" et vient remplacer un premier théâtre, celui de la Gaîté, construit en 1792 sur le boulevard du Temple et détruit lors du percement du boulevard Voltaire. Le théâtre Lyrique municipal de la Gaîté, situé à proximité du boulevard Sébastopol, est contemporain des théâtres de la place du Châtelet. Edifié par Alphonse Cusin, il dresse sa façade monumentale aux ornements polychromes qui décorent les cinq arcades à bossages du rez-de-chaussée et de la loggia. Les arcs retombent sur des colonnes et des pilastres de marbre rouge à chapiteaux de bronze. Le programme iconographique des sculptures de la façade est lié au monde du théâtre. Sur la corniche sont placées les œuvres de Gaudin et Doublemard symbolisant le Drame et la Comédie. Dans les combles, des pilastres cannelés séparent trois groupes de fenêtres géminées cintrées.

Le théâtre connaît ses heures de gloire durant le Second Empire. Offenbach en assure en effet la direction pendant six ans : opérettes et musiques dites "légères" sont fréquemment jouées dans la grande salle circulaire ornée d'une coupole. En 1918, les Ballets Russes de Serge Diaghilev s'y produisent. Fermée depuis 1989 suite à la faillite du centre récréatif pour enfants la "Planète magique", on déplore la destruction de son décor intérieur : foyer et salle à l'italienne. Bertrand Delanoë, maire de Paris, souhaite que ce théâtre rouvre enfin et soit un lieu dédié aux nouvelles musiques et technologies.

3-5, rue Papin