Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 

Le square du Temple

Au XVIIe siècle, aristocrates et beaux esprits aiment à se promener dans le jardin du Temple, dont la surface couvrait une partie du square actuel. Le sémillant Bussy-Rabutin évoque une de ces somptueuses et innombrables fêtes organisées en ce lieu : "Il y avait un assez grand rond d'arbres, aux branches desquelles on attaché cent chandeliers de cristal ; dans un des côtés de ce rond, on avait dressé un théâtre magnifique, dont la décoration méritait bien d'être éclairée comme elle l'était (…).

D'abord la comédie commença qui fut trouvée fort plaisante ; après ce petit divertissement, vingt-quatre violons ayant joué des ritournelles jouèrent des branles, des courantes et des petites danses". Au détour des allées bordées d'arbres historiques, La Fontaine et le chevalier de Sully comptaient parmi les plus familiers du lieu. Au XIXe siècle, les aménagements du quartier par Haussmann, détruisent l'ancien palais des Grands Prieurs.

Un jardin à l'anglaise est alors dessiné et aménagé par Alphand en 1867. Un monument commémorant la captivité de Louis XVI est un temps envisagé. On raconte que Madame Royale, de retour d'exil en 1814, aurait tenu à rendre hommage à ses parents en plantant des cyprès et un saule pleureur à l'emplacement de la grosse tour détruite sous le Premier Empire, sous l'aile nord de la mairie. Ce petit parc à l'anglaise a conservé tout son charme : son kiosque dans lequel sont organisés aux beaux jours des concerts populaires, ses pièces d'eau environnées de rocaille et ses bosquets en font un lieu privilégié de flânerie et de quiétude.