Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > GUIDE DU 3e > Mon arrondissement > Balades dans le 3e > La maison de Nicolas Flamel dite le Grand Pignon

La maison de Nicolas Flamel dite le Grand Pignon

"Nous homes et femes laboureurs demourans ou porche de ceste maison qui fut faite en l'an de grâce mil quatre cens et sept somes tenus chascun en droit soy dire tous les jours une paternostre et un ave maria en priant Dieu que sa grâce face pardon aus povres pescheurs trespasses Amen". C'est par ces quelques mots - toujours lisibles sur la façade de la maison - que les plus démunis étaient accueillis dans l'établissement charitable instauré par l'écrivain juré de l'Université de Paris, Nicolas Flamel, en 1407.

Cette fondation pieuse, une des plus anciennes maisons de Paris, comportait un mur pignon, aujourd'hui disparu. Les deux premiers étages subsistent et conservent leur décoration originelle : la célèbre inscription gothique mentionnée plus haut, ainsi que les piliers moulurés du soubassement et les décors d'anges et de colonnettes. Sur les deuxièmes et cinquième piliers sont gravées les initiales N et F en hommage au fondateur du lieu. Cette décoration semble être l'œuvre d'un tombier du cimetière voisin de Saint-Nicolas des Champs.

M. Aubert, La maison dite de "Nicolas Flamel", Bulletin monumental, t. LXXVI, 1912

51, rue de Montmorency